Les coups de g… de Ratsikivy (ça faisait longtemps)

Posted on 13 novembre 2017

0


escaliers

Par Lalatiana Pitchboule (Patrick Rakotomalala) – Novembre2017

Quand je regarde les débuts de gesticulation des uns et des autres à l’approche des échéances présidentielles (potentielles) de 2018, j’hallucine de la pauvreté de la pensée sur le champ de l’économie politique malgache … Alors que les choses devraient se décliner de manière limpide, pour peu qu’on se souvienne en priorité des besoins essentiels des gens : travailler décemment, se loger décemment, se déplacer de manière sécurisée, manger à sa faim, éduquer ses enfants, se soigner …

Et se fixer ça comme ligne d’horizon et critères d’arbitrage quand on prétend faire de la politique, c’est pas compliqué, BREITZEL  !!!

Mais non… Ces gougnafiers de pieds-plats s’en moquent  …. Obnubilés, focalisés sur des logiques de conquête ou de défense du pouvoir, ils n’ont dans le champs de leurs réflexions que la couleur de leurs 4X4  ou la taille des marqueurs de pouvoir qui symboliseront leur prétendue supériorité intellectuelle …  C’est « Gagnons d’abord le pouvoir, et on s’occupera après des gens » … Et quand ils seront au pouvoir, ce sera « Conservons le pouvoir, on s’occupera après du peuple … quand on aura le temps » … Alors on se préoccupe de stratégies,  de tactiques à deux balles, de manip tordues de déstabilisation de l’autre, d’alliances contre-nature … sans jamais penser en programmes, agendas, vision …

Des coups de pied occultes qui se perdent … Je vous jure …

Posted in: opinions