Chroniques de Ratsikivy : Petite victoire du jour … Contre les a priori

Posted on 13 avril 2017

0


Turban

Patrick Rakotomalala (Lalatiana PitchBoule)
13/04/2017

Naïma (*) est française d’origine marocaine. Elle a 28 ans. Diplômée ingénieur il y a cinq ans, elle a enrichi son titre initial d’un master en intelligence artificielle. De religion musulmane, pratiquante, elle porte le foulard en turban. Elle galérait depuis quatre ans en termes de recherche d’emploi – malgré un CV que valorisait un excellent parcours et des stages intéressants – quand je l’ai rencontrée pour évaluer son intégration au sein de l’une de mes formations.

Sa candidature m’avait séduit parce qu’elle avait dans le regard l’étincelle de ces gens qui, malgré les obstacles, restent empreints d’un inaliénable amour de la vie et d’une inaltérable confiance en l’homme et en eux-mêmes. Elle a très rapidement pris un Lead Technique au sein du groupe que nous avions constitué.

Mais au lancement de  sa campagne de recherche d’emploi, quand ses collègues de formation signaient leurs contrats les uns après les autres, elle a dû faire face à une succession de refus alors même que sa légitimité sur les postes en question était totale. Délit de foulard, bien évidemment… 😦  Dans nos métiers du service informatique, le marqueur religieux serait parait-il rédhibitoire … Révoltant, assurément …  Entre déprime et révolte et envie de se jeter dans des logiques de judiciarisation, on a beaucoup parlé… alors qu’il n’était évidemment pas question de renoncer à son foulard (extrême violence de la  négation de son identité)

Et puis …l’illumination … « Naïma, on va mettre votre photo avec votre turban sur votre CV … Un CV travaillé à donf pour que votre compétence technique et votre potentiel ne fassent aucun doute … Et on va l’enrichir de la plus jolie photo de vous qui soit … Photo d’artiste j’entends … Parce que la transparence assumée peut devenir un atout à faire valoir» …

Bingo … !!!…  En quinze jours de campagne : elle a 6 entretiens … 2 propositions d’Ingénieur d’Etudes et Développement à 37 K€ … Et un contrat avec une première mission … Chez un grand de l’industrie de la défense !!! …

Comme quoi … Preuve, qu’avec un peu d’intelligence, on peut dépasser les poncifs et les a priori … Je vais dormir bien ce soir …

Patrick Rakotomalala (Lalatiana PitchBoule)
13/04/2017

(*) le prénom et le profil ont été anonymisés

Publicités
Posted in: opinions