Zama Aix2016 : les objectifs des Tables Rondes et Ateliers

Posted on 30 juin 2016

0


ZAMA_logo_site aix

Zama Aix2016 a d’ores et déjà atteint son premier objectif : la notion de diaspora malgache prend encore plus corps à travers cette manifestation, témoignant de principes et de valeurs partagés. Zama rassemble les membres de la diaspora pour initier et favoriser des échanges, non seulement entre eux, mais également avec des compatriotes de Madagascar.  Il ne s’agit toutefois pas seulement de permettre à un groupe ou une communauté de s’identifier et de se retrouver : le terme « diaspora » ne prend, en effet, son véritable sens que dans l’objectif de faire reconnaître son existence en activant son lien, son appartenance au pays et, donc, son rôle citoyen.

Les interventions dans les tables rondes, ainsi que les discussions qui vont s’ensuivre dans les ateliers, s’inscrivent dans cette optique. De par la multiplicité des horizons des acteurs impliqués, les échanges seront riches:  issus de différents milieux (associatif, académique, culturel, économique), les intervenants couvriront un large spectre de sujets touchant la diaspora.

Huit thématiques clefs, dans le cadre desquelles les relations entre les membres de la diaspora et Madagascar peuvent se concrétiser et se développer, ont été identifiées. Pour mobiliser et « agir ensemble », il s’agit d’abord  d’informer, échanger, partager, sensibiliser. Partant du principe qu’on a besoin d’une base de discussion et qu’il faut capitaliser les acquis, les contributions dans les tables rondes visent à :

  1. Informer sur le contexte et préciser les enjeux (état des lieux et cadrage sur la thématique, les contraintes et les difficultés, les opportunités à saisir)
  2. Partager des expériences, faire connaitre des initiatives (à Madagascar, en France ou dans d’autres pays)
  3. Échanger des connaissances, des analyses, des réflexions, susceptibles d’être mobilisées.

A l’issue de cette première étape d’échanges, objet des tables rondes,  pour chacune des thématiques abordées, les ateliers auront pour but de :

  • faire émerger des actions à discuter, à initier, à élargir/amplifier, à renforcer, à coordonner ou articuler.
  • identifier des offres (de services/ d’informations/ de compétences ou savoirs) correspondant à des demandes sur place, les actions devant répondre à un réel besoin et être coordonnées avec celles des acteurs au pays.
  • Proposer des pistes pour mobiliser, structurer des réseaux ou des initiatives, établir des connexions ou des ponts.
  • Apporter des éléments de réponses à des questions sur les moyens d’innover,de surmonter des contraintes, de répondre à des défis,des enjeux.

Les animateurs collecteront l’ensemble des idées/initiatives retenues dans le cadre des ateliers. Pour chaque atelier, un groupe de 2 ou 3 personnes (volontaires) responsable du suivi, de l’animation et/ou de la mise en application des réflexions/propositions sera identifié. Ces personnes seront notamment chargées de présenter, lors de la prochaine édition de Zama et/ou lors de manifestations sectorielles et locales intermédiaires, les actions/ initiatives que les acteurs associés à cet atelier auront menées.

La mobilisation va au-delà du principe de solidarité si l’ensemble des acteurs, que Zama réunit, sont animés de ce sentiment de responsabilité citoyenne.

Chacun d’entre nous, qui nous reconnaissons dans ces valeurs de Zama, a, en tant qu’enfant reconnu du pays, son rôle à jouer … Pour que vive Madagascar.

Bien à vous tous

Posted in: opinions