Désinformation : Tananews, ça commence à bien faire …

Posted on 20 septembre 2012

24


ne pas avaler

Par Patrick Rakotomalala (Lalariana PitchBoule)

En 2009, sa capacité de manipulation des médias (cf Rolly Mercia & Alphonse Maka sur Radio Viva et la Vérité)  avait permis la réussite du coup d’Etat du TGV à force de désinformation.  J’avais pour ma part vécu une petite  guéguerre par articles interposés avec Jeannot Ramambazafy, rédacteur de Madagate : son discours de propagande et sa mauvaise foi m’horripilaient … D’autant que son rôle de correspondant auprès de NewsPress, agence de communication parisienne, avait favorisé le passage dans les médias français de monstrueuses  contre-vérités.

Mais, me direz-vous, pourquoi m’en prendre à Tananews, publication qui devrait être de « mon bord » ?

J’accédais par période à ce support.  Je jugeais son instantanéité intéressante, même s’il fallait distancier la réalité de ses dépêches. Mais je n’aurais jamais cru à l’époque que  ce site « légaliste » se mette à souffrir des mêmes tares qui caractérisent les  « Madagate » et autres  « La Vérité »  : amalgame, manipulation, désinformation, délation, diffamation, superficialité … Et ce avec d’autant plus d’impact que Tananews change désormais de look, de ligne éditoriale et se met à produire lui-même de l’information.

Et on voit passer  sur ce support  à une semaine d’intervalle deux hallucinants papiers  exemplaires  en termes  d’intoxication médiatique.

Le « scoop » de la note « confidentielle » du quai d’Orsay sur la neutralisation de Marc Ravalomanana qu’ils auraient interceptée et dont ils se gargarisent pue tellement le faux grossier qu’il est choquant  d’imaginer  qu’on puisse y prêter la moindre attention.  Il n’est pas question que je disserte de l’implication ou non de Paris dans le coup d’Etat de 2009, j’ai suffisamment recherché et écrit sur ce sujet. Mais il n’est pas question que je puisse  cautionner la diffusion de ce fake vulgaire. On ne bâtira jamais une démocratie si on laisse dire et faire n’importe quoi par les  médias ou prétendus médias .

Le deuxième « scoop » sur l’implication alléguée de Cyril Juge, Consul de Monaco, dans le coup d’Etat de 2009 est du même acabit. Sous le cachet d’une « enquête » les scribes,  très satisfaits rivalisent  de suffisance sur un mode « bekoto, dans mes souvenirs vous n’avez jamais balancé le nom de Cyril Juge. Là nous le balançons ». En prétendant faire de l’information, sans la moindre déontologie ni le moindre respect de l’individu, ni de véritable travail d’investigation. D’autant que l’information extraite ici de son contexte,  tronquée,  manipulée couvre un scandaleux acte de diffamation sur lequel  surfe la francophobie latente  de l’opinion malgache.

Enfin … L’intéressé a  fourni une réponse  à Tananews  qui s’est bien gardé de la publier.  C’est d’autant plus grave  qu’il y a un public qui applaudira à ce nouveau journalisme « d’investigation ».

Il y a peu de temps, je disais à un ami que si Marc Ravalomanana  souffrait d’un déficit d’image auprès des politiques et décideurs français,  il ne devait s’en prendre qu’à lui-même: au-delà de ses dérives, son autisme, son rejet de la France,  son déficit de communication et de lobbying avait laissé le champ libre à la propagande du TGV sur le champ médiatique de l’hexagone. D’autant que cette propagande avait été probablement soutenue par la cellule élyséenne.

M’aura-t-il « entendu » ? Son entourage aura-t-il  décidé de reprendre ce volet stratégique en main ? Le relooking du site Tananews  caractérise de manière évidente de nouveaux moyens bien éloignés de l’amateurisme initial.  Mais l’amateurisme demeure sur le fonds. Et l’apparition ces jours ci sur Médiapart  d’un blogueur  nommé Philippe Pinard, pardon Philppe Divay,  n’est pas non plus anodine  :  ce dernier s’est mis à diffuser le même jour sur son blog Médiapart  8 de ces dépêches billets très nettement orientées.  Une campagne se met en place. Ca me fait furieusement penser au bon temps de mes guéguerres avec Jeannot et sa pseudo agence de presse.

Je ne devrais pas m’en plaindre. Les « scribes » de Tananews tapent sur un pouvoir que je honnis. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faille accepter des dérives aussi grossières qui insultent notre intelligence. Ce genre de manipulation, c’est  du niveau des bombinettes artisanales du général Ravalomachin, là. C’est  aussi primaire … et aussi nul … Et si on pouvait se féliciter de l’existence sur la place d’un média alternatif avec quelques moyens avérés, il est  dommage que son image soit si rapidement polluée … La rédaction de Tananews devrait prendre garde à ne pas y laisser sa crédibilité. A moins qu’elle ne s’en préoccupe guère.

Baaah … c’est aussi ça les règles de la propagande : détruisez, diffamez, déformez, il en restera toujours quelque chose.

Mais a-t-on envie de cela ?

Patrick Rakotomalala (Lalatiana Pitchboule)
madagoravox.wordpress.com

Ps : Cyril Juge est un ami avec lequel je collabore en particulier pour des actions humanitaires. Et c’est un ami parce que nous partageons des valeurs. Mais ce n’est pas l’ami que je défends ici. C’est le principe de vérité et de responsabilité, même s’il est évident que, dans ce cas, j’y suis particulièrement sensible.

Posted in: opinions