Lettre ouverte à Alain Juppé …

Posted on 10 mai 2011

19


Monsieur le Ministre d’Etat,

Il semble que vous receviez le 12 Mai prochain monsieur Andry Rajoelina, dit TGV, actuel président de la Haute Autorité de la Transition, auteur d’un coup d’Etat qui l’a porté au pouvoir à Madagascar en Mars 2009, aujourd’hui en quête d’une reconnaissance internationale à défaut de la légitimité qu’il n’a pas su obtenir auprès même de ses compatriotes et que, selon nous, malgré le processus électoral qu’il dit vouloir mettre en place, il n’obtiendra pas.

L’affection que je porte à la France ma deuxième patrie, et l’attention que je porte à son honneur et à ses intérêts à long terme, au moment où elle va prendre la présidence du Conseil de sécurité, me voient vous conjurer de ne pas accorder plus de crédit à ce personnage qui, à force d’incompétence, de prévarications et de revirements quant à la parole donnée a plongé le pays dans une crise aux résultats incommensurablement catastrophiques sur le plan économique,  humain et  institutionnel. Il est urgent d’évaluer une troisième voie que le pays désire ardemment et qu’il est vital de trouver. La pérennité des relations affectives qui lient la France et les Malgaches l’exige. L’honneur de la France l’exige tout autant.

Quand vous même avez écrit « Il est souvent arrivé dans notre histoire contemporaine que la faiblesse des démocraties laisse le champ libre aux dictatures. Il n’est pas encore trop tard pour faire mentir cette règle. Ce sera l’honneur de la France d’avoir tout tenté pour y parvenir », j’ai pour ma part aussi lu avec attention, intérêt et plaisir l’ouvrage qui retrace votre dialogue avec Michel Rocard.  Il porte en sous titre “La politique telle qu’elle meurt de ne pas être”. J’espère ardemment que les principes de respect, de vigilance et d’exigence que vous y énoncez et que vous prônez,  pourront se retrouver illustrés dans la position que vous prendrez vis à vis de celui que la très grande majorité des malgaches voit désormais comme le pire et le plus incompétent dirigeant que le pays ait jamais porté.

Bien respectueusement votre

Patrick Rakotomalala (Lalatiana Pitchboule)

ps : je permets de soumettre à votre attention la lecture du document suivant  http://fijery.wordpress.com/2011/05/09/amateurisme-professionnel/, de Ndimby A.,  éditorialiste réputé de Madagascar.  Il exprimera  mieux que moi même un reflet du regard qu’une grande partie des malgaches portent sur ce régime et ses dirigeants. 

Posted in: opinions