Ivato, 19 Février magnifique

Posted on 20 février 2011

11


Sans gommer tout ce que je lui reproche, le coup a été bien joué du coté Ra8…   Parce que l’option de l’interdiction d’atterrir qui était envisagée par la HAT des Mercredi 16 était effectivement l’option la plus plausible… Nous nous sommes moqués du «  entre les s’il se pose on l’arrête et les on l’empêchera de se poser, faudrait savoir », sans avoir jugé que cette réaction de la HAT était la seule voie qui leur était offerte … Je suis moi même mortifié de ne pas l’avoir évaluée plus sérieusement.

Le coup était bien joué parce que il a prouvé à moindre risque,  sans coût humain et de manière irréfutable l’existence d’une opposition populaire massive à la Hat… Dans ce sens, je réfute l’analyse de Jean Eric Rakotoarisoa sur RFI, quand elle émet l’hypothèse qu’il ne s’agirait là que d’un mouvement partisan  … Et cette analyse est décalée quand elle prétend que le peuple malgache a la mémoire courte … C’est mal évaluer la réalité de l’opinion populaire de 2009 et refuser de lire  la sociologie  de cette opinion et des mouvements de contestation depuis le 17 Mars …

Le coup était bien joué parce que la dignité du mouvement ne lui donne que plus de crédibilité quand on pense aux « hordes » de gros bras lâchées par le TGV le 26 janvier et le 7 février et au delà pour contrer les 1eres manifestations légalistes de l’après 17 mars …

Cette manifestation massive  prouve la réalité et la force vive d’une opposition populaire. Et elle remet en cause les schémas autistes et hypocrites qui affirmaient d’une part l’adhésion de la majorité des malgaches à la 4ème république et, d’autre part, la légitimité que la Hat disait tirer du référendum du 17 Novembre.

On sait désormais qu’une opposition existe … Si elle est restée admirablement calme et digne, on sait qu’elle peut exploser … Et on sait que si elle explose rien ne l’arrêtera. Cette manifestation, enfin, remet en cause la position des différents acteurs : de l’armée, en passant par ces hommes politiques en place dans leurs seza et leurs 4×4,  jusqu’aux chancelleries étrangères, elle leur dit : : « Nous existons et nous affichons notre force … Voyez ce à quoi vous pouvez vous confronter si nous décidons de réagir et  de rejeter vos décisions ».

On a aussi la preuve que malgré les deux années de démagogie bâtie à coups de tsena mora de trano mora et d’Antanimora, la HAT n’est pas arrivée à asseoir la moindre crédibilité …Et que de fait, un élection immédiate bâtie sur une candidature de Ravalomanana la balaierait … On peut même imaginer qu’une campagne bâtie strictement sur le nom de Ra8 et sur son image quels que soit le(s) candidat(s) en place qui lui assureraient son retour puisse emporter les suffrages … Et là, dans ce sens, les lignes politiques vont peut être devoir bouger … Et ceux qui disent le contraire sont aveugles …

Mais déjà les rumeurs voulant réduire la portée du mouvement émergent.  Je pense hasardeux de tenter de réduire le mouvement par des arguments de Taxi be affrétés et de gens payés à coups de millions par Ra8 qui seront les arguments bien évidemment émis par certains. J’imagine d’ici le titre de Jeannat Ramambazafy de Madagate «  Les millions de Ra8 jettent les ignorants sur la route d’Ivato dans une tentative désespérée » … Pour Jeannot, il n’y a que l’argent qui puisse faire descendre les gens dans la rue pour Ra8. Quelle stupidité. C’est  simplement insulter tous ceux qui sont venus spontanément et courageusement … Si si … j’insiste courageusement … au regard du traumatisme vécu du 7 février et des précédentes  fusillades…

D’autres, tel que Jean Eric Rakotoarisoa, analyste interviewé par RFI évoquent l’amnésie des malgaches qui auraient la mémoire courte, adorant le 19 février 2010 ce qu’ils ont haï (et brûlé) le 26 janvier 2009. Ceux là ont l’air  l’air d’oublier une chose : que les tananariviens aient voulu un changement et dénoncer/réduire les dérives autocratiques et antidémocratiques de Ra8 à Ambohijatovo, c’est un fait … Qu’ils aient par contre retiré leur soutien au TGV après le 26 janvier quand il s’est déclaré vouloir prendre le pouvoir en est un autre … Les rassemblements du TGV à Analakely (du 7 Février 2009 en particulier) n’ont jamais rien eu à voir en termes d’affluence avec les mouvements de soutien à Ra8 de 2002 et celle qu’on a vu Samedi dernier… Et les déchirements dans toutes les familles et strates de la société malgache entre pro-Ra8/légalistes et anti-Ra8/pro-Hat  en atteste … C’est un autre fait …

D’autant que la répression et les brimades qui se sont opérées à l’encontre de cette opposition après le 17 Mars ne pouvaient nécessairement pas laisser s’exprimer cette opposition. Il n’est donc pas question de laisser dire que le mouvement qui s’est manifesté le 19 février n’est que le reflet d’une certaine désespérance des populations plongées dans la misère, alors qu’on ne l’a jamais laissé s’exprimer… Chataignier en 2010 à Ubifrance nous disait la même chose insupportable : « il n’y a pas d’opposition populaire à Rajoelina » …

Les difficultés de la Hat à obtenir sa reconnaissance internationale, son acharnement à refuser laisser rentrer dans le jeu Ra8, parce que elle craint n’avoir à court terme aucune chance électoralement face à lui, et sa prétendue volonté d’organiser des élections – repoussées d’échéances en échéances, en commençant par un référendum bidon – prouve justement une chose : la HAT n’a pas la légitimité populaire qu’elle prétend … Et elle le sait parfaitement … Sa stratégie de maillage bâtie à coups de copinages, de nominations et de faveurs,  et de ralliements de circonstances ne veut que gagner du temps pour verrouiller son dispositif de hold-up …

Faut arrêter de prendre les malgaches pour des babakoto …

Posted in: opinions