Retour au pays : sensations

Posted on 11 août 2010

3


Pris un coup dans la gueule à rencontrer la misère qu’on avait oubliée. A  croiser  les yeux du quêteur qu’on ne veut pas ignorer mais devant lequel on est désarmé…  Etre ou ne pas être un « nanti » …  Et puis on s’y fait. On se déculpabilise et on réapprend à dire « non ».  On arrive même à se disputer avec le quémandeur trop insistant… Et surtout, on retrouve alors ce sourire et ce regard malgache merveilleux qui nous disent qu’on n’a peut-être rien compris à rien …

Pris un coup dans la gueule devant la ritualité que j’avais oubliée…. Devant l’humilité et la richesse symbolique du kabary,  devant le  rapport du gasy à l’univers et aux anciens … pris un coup dans la gueule devant les chants et danses des mpilalao qui n’ont pas pris une ride depuis les spectacles de mon enfance … les mêmes robes, les mêmes malabary, les mêmes vestes rouges  longues à grands revers … et, encore et toujours, les mêmes sourires … pris un coup dans la gueule aux polyphonies naturelles qui portent nos chants et nos cantiques … P…, que cette culture est belle … je ne veux pas mourir ailleurs que chez moi  …

Pris un coup dans la gueule en écoutant la haine des uns …Une haine qui leur a fait tout oublier qui ne répondait pas à un seul enjeu vital pour eux : virer Ravalomanana, spoliateur, couard, manipulateur, dictateur … Curieux de voir comment, dans une société autant imprégnée de religion et de superstition, ce dirigeant a pu prendre figure d’un diabolique assemblage de toutes les tares humaines … C’est pas Ra8 c’est Ra 7 péchés capitaux … Curieux de voir comment ces venimeux adversaires de Ra8 ne savent pas répondre à la question : « quand donc  avez vous pensé au pays quand vous avez soutenu ce coup d’Etat » … on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, disent ils … ils ont cassé les œufs … mais ils ont brisé la poêle aussi … Il est probable que leur confrontation psychologique au constat de la catastrophe économique, sociale et morale de ces 20 derniers mois les enferme plus que jamais dans un autisme  politique dont il sera difficile de sortir… Il sera dur de parler de réconciliation …

Pris un coup dans la gueule en écoutant la résignation des autres … pour certains, accrochés à leur foi chrétienne et à la correspondance de versets bibliques, sans accepter que ceux auxquels ils s’opposent sauront trouver les mêmes synchronicités dans les textes sacrés. Le TGV lui-même semble entretenu désormais dans une vision christique de sa mission …  Il faut surtout oublier très vite de se remettre en question et de se défendre de toutes ces imbécillités …

Pris un coup dans la gueule à la rencontre de la désespérance de ces jeunes là qui ne rêvent désormais que de partir pour se réaliser ailleurs … le pays est foutu disent ils …

Pris un coup dans la gueule face à  la déliquescence manifeste de la société tananarivienne … Quand l’enrichissement des hommes publics, convaincus de leur impunité future ou affolés d’impatience,  s’affiche de manière impudique ou quand des hommes du pouvoir sont dits « dangereux » parce qu’adossés à une milice ou à des franges de l’armée, et parce que associés formellement et de manière à des acolytes de justice  (juge, commissaire de police, huissier) pour habiller de légalité leurs exactions, on est à la limite désormais  du « fail state » … Le mafieux a pris la main sur l’Etat de droit …

Pris un coup dans la gueule quand j’ai vu  exploser une bagarre à la violence stupéfiante à deux pas d’une patrouille de police feignant l’indifférence et attachée à éplucher page à page des passeports de vahiny  …  délitement des forces de l’ordre, disiez vous ? …

Pris un coup dans la gueule parce que ces 20 mois ont fait bien plus mal, sur le plan moral au pays que je ne l’imaginais et parce qu’un informel plus fort que jamais s’est bâti sur les logiques de survie et de débrouille … ce ne sont pas que des lois ou des constitutions qui sortiront le pays de là …

Pris un coup dans la gueule parce ce peuple magnifique, avec sa fabuleuse force de vie,  mérite qu’on se batte avec lui … Mais P… qu’il y a du boulot et des choses à imaginer …

Posted in: opinions