Réferendum constitutionnel …??? manipulation, oui …

Posted on 25 juillet 2009

0


A propos de la promesse d’organiser d’ici la fin de l’année un référendum et une présidentielle, promesse arrachée par l’UE … Perte de temps et manipulation primaire … Mais manipulation qui risque d’être efficace …

Faire précéder la présidentielle d’un référendum constitutionnel est une manoeuvre à la ficelle bien grosse.

Je serais surpris que l’argument sur lequel sera bâti le futur référendum constitutionnel ne soit pas exprimé en « voulez vous, grâce à cette constitution, le progrès du pays, la fin des profiteurs, la sécurité, l’emploi et la richesse partagée pour tous … ? « . Il s’agit évidemment d’un plébiscite auquel on souhaite opérer. Sur ce type de message binaire, il y de fortes chances que, comme d’habitude dans ce genre de situation, le oui porté par la propagande du pouvoir en place l’emporte même si ce n’est que d’une voix et même si, sur les centres urbains des hauts plateaux en particulier, un non massif s’exprime qui voudra sanctionner le TGV de son coup d’Etat …

Ce n’est pas pour autant que le pouvoir TGV en tirera malgré un semblant (enfin) de légalité, plus de légitimité …

Et il n’en sera pas plus stable, en ayant ouvert la voix de la rue et le coup d’Etat comme mode d’expression politique. Qu’aura t il comme voie ? Se démettre ? Se résigner à ouvrir et négocier un vrai partage du pouvoir ? Ou mettre en place un régime autoritaire ou dictatorial … Vu le personnage, je laisse les gens imaginer …

Il faudrait que les démocrates épris de légalisme se mobilisent TRES fortement pour contrer cette manoeuvre. Et pas seulement en allant voter, mais aussi en militant, et en oeuvrant pour diffuser l’information et le danger de cautionner un pouvoir mis en place par un hold-up.

Une présidentielle sans référendum (et dieu sait si je déteste le messianisme de la politique malgache) aurait l’avantage de laisser les candidats exposer et débattre d’un projet politique et de laisser le peuple choisir la(les) personne(s) à qui il accordera sa confiance (et non plus de manière binaire : OUI ou NON) pour mener une transition vers la construction d’une nouvelle constitution …

Mais de fait, légalement le Andry ne pourrait pas se présenter … Cruel dilemme !!! Etre ou ne pas être Prézidà !!!!

On n’a pas fini de se battre pour défendre notre vision de la démocratie …

Posted in: opinions