Non, l’ethique de gouvernement n’est pas une UTOPIE …!!!

Posted on 6 avril 2009

0


MADAGASCAR Désengagement norvégien ?
Dépêche du 08/04. Africa Intelligence
L’arrivée au pouvoir à Madagascar d’Andry Rajoelina comme président de la Haute Autorité de transition (HAT) a conduit la Norvège, qui finance depuis 2007 un programme d’aide au secteur pétrolier, à envisager de se retirer.

Au-delà des réactions immédiates qui ne manqueront pas de s’élever , quel sens donner à cette annonce qui s’avère loin d’être neutre.
Les petits esprits diront : « tant mieux … on n’a pas besoin de donneurs de leçons étrangers ».
Certains pragmatiques déploreront les perspectives d’investissements et d’emploi perdues, et l’énergie dépensée en pure perte.
Des revanchards y verront les prémisses de l’échec futur de la politique économique du gouvernement TGV.
Des irresponsables y verront une aubaine à se rémunérer grassement au passage lors de la (re)négociation des marchés miniers
Des concurrents aux couleurs bleu-blanc-rouge se féliciteront de l’éviction d’un adversaire industriel.

J’y vois pour ma part un autre sens … Fondamental

Le gouvernement norvégien a défini des directives éthiques en matière d’investissement sur la base d’un document de référence – Government whitepaper on ethical guidelines – directives devenant effectives le 1er décembre 2004. La stratégie d’investissement des fonds du gouvernement norvégien, est ainsi passée à une gestion de type ISR (Investissement Socialement Responsable), s’attachant à des valeurs d’éthique ou même de morale (*)

On rappelle ici que l’investissement solidaire dont il question est marqué par une volonté d’implication dans des projets dont la viabilité se jugera non seulement sur le plan économique mais aussi sur sa valeur d’utilité sociale.

Cette gestion éthique se fonde sur des critères d’exclusion tels que violations des droits de l’homme, dégradation sévère de l’environnement ; corruption massive ; …

Deux questions se posent alors :

Pourquoi ces fonds Norvégiens ont ils accordé leur crédit à Ra8 et pourquoi sont ils venus sous Ra8 ? Soit, comment se fait il que la gouvernance de Ravalomanana ait pu bénéficier d’un tel label ETHIQUE ?

et à l’inverse :

Pourquoi ces fonds norvégiens se retirent ils à l’annonce de la prise de pouvoir de TGV ? Soit, La Norvège a t elle des raisons de croire que la future gouvernance de TGV serait entachée de critéres d’exclusion ?

Y verra ce que voudra .. moi j’ai mon idée …Et ils ne nous feront pas taire

Il est encore et toujours question d’éthique et de morale … et de courage … mais on voit ici que certains sont capables de REUSSIR en se tenant à leurs valeurs.

On peut rêver … mais on peut aussi se batte pour …

Pour que vive Madagascar

(Lalatiana Pitchboule)

(*) Il semble que ces fonds de type ISR aient systématiquement mieux résisté à la crise actuelle.
(**)Cette position s’est avérée suffisamment forte et ancrée pour que les fonds norvégiens aient exclu en particulier les grandes entreprises du domaine de l’armement (Thales, Sextant, …) de leur champ d’intervention financière… Là encore, nous les malgaches faisons encore probablement les frais d’une guerre économique qui nous dépasse …

Posted in: opinions